Examens d'imagerie

Examens de radiologie

Objectifs :

  • Détecter la présence de la {tooltip}tumeur{end-link}Masse de cellules à croissance anormale et sans utilité pour le corps. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes.{end-tooltip};
  • Éliminer la présence suspecte d'une autre maladie ;
  • Localiser la tumeur dans le tube digestif ;
  • Prélever des morceaux de la tumeur pour analyse ({tooltip}biopsie{end-link}Intervention chirurgicale destinée à prélever un fragment de tissu ou des cellules afin de pouvoir le ou les examiner au microscope et de poser un diagnostic. Le matériel prélevé s’appelle aussi biopsie.{end-tooltip});
  • Évaluer l'étendue de la maladie au reste du corps ;
  • Faire le suivi de la maladie pendant et après le traitement.

Plusieurs examens sont disponibles pour atteindre ces objectifs. Le choix de ceux-ci dépendra du type de tumeur, de sa localisation connue ou suspectée, et des autres informations déjà disponibles.

Vous trouverez ici une liste des examens que vous pourriez avoir à passer, et les renseignements qu'ils peuvent fournir. Il est important de savoir qu'aucun examen n'est parfait. Tous les examens ne peuvent pas toujours fournir les réponses que l'on recherchait. Il se peut donc que vous ayez à passer plusieurs examens pour obtenir une même information.

Radiographies simples

Vous subirez peut-être des radiographies pulmonaire et abdominale pour déterminer si le cancer s'est propagé. Des radiographies peuvent aussi être utilisées pour voir s'il existe une autre maladie sous-jacente, comme une pneumonie ou une {tooltip}obstruction intestinale{end-link}Blocage du côlon qui empêche la progression des selles dans l'intestin.{end-tooltip}.

Transit du grêle

Il s'agit de radiographies spécialisées qui servent à explorer l'{tooltip}intestin grêle{end-link}Partie de l'appareil digestif située entre l'estomac et le gros intestin (côlon), qui comprend 3 segments : le duodénum, le jéjunum et l'iléon.{end-tooltip}. Pour procéder à ce type de radiographie, un produit de contraste (baryum) sera administré par la bouche. Il peut arriver qu'une sonde placée dans l'{tooltip}estomac{end-link}Organe en forme de poche qui reçoit les aliments en provenance de l'oesophage. Il tient un rôle majeur dans la digestion des aliments en les broyant à l’aide de sucs gastriques.{end-tooltip} par le nez soit utilisée. Ce produit de contraste tapisse la paroi et permet de colorer l'intérieur de l'intestin sur les radiographies et d'identifier les anomalies. Pendant l'examen, on vous demandera de changer fréquemment de position pour prendre des images de tous les segments de l'intestin grêle. La durée de l'examen dépend de la progression du produit de contraste dans l'intestin. L'examen se termine quand tout l'intestin a été examiné. Il peut durer de 30 à 90 minutes.

Échographie

Cet examen repose sur l'utilisation d'ultrasons (ondes sonores de haute fréquence) pour créer une image d'une partie donnée du corps.

- Échographie abdominale : Une échographie de l'abdomen sert souvent à visualiser le foie.

- Échographie endoscopique : On peut effectuer des échographies de l'intérieur du tube digestif, en les combinant avec un examen d'endoscopie digestive. Cela peut être fait lors d'une gastro-duodénoscopie, ou via le rectum. On peut ainsi évaluer les parois de l'estomac, du duodénum ou du {tooltip}rectum{end-link}Dernier segment du gros intestin, qui relie le côlon sigmoïde à l’anus. C’est là que les selles sont entreposées avant leur évacuation.{end-tooltip} pour déterminer jusqu'où la tumeur s'est répandue. Des prélèvements tissulaires précis peuvent aussi être effectués. D'habitude ces examens sont effectués par un gastro-entérologue ou un chirurgien.

Tomodensitométrie (aussi appelée TACO, CT-Scan, ou TDM)

Cet examen ressemble à une radiographie mais il est plus précis. Il utilise des rayons X pour obtenir de l'information qui permet de produire des images de vos organes et tissus en trois dimensions. Cet examen peut montrer où les tumeurs sont situées dans les tissus et si le cancer s'est propagé ailleurs.

Imagerie par résonnance magnétique (IRM)

Cet examen produit des images de grande qualité sur un écran d'ordinateur. Il utilise un champ magnétique pour produire les images. Il peut servir à étudier le cerveau, les vaisseaux sanguins ou des organes internes, tels le foie, le {tooltip}pancréas{end-link}Organe situé dans l'abdomen qui joue un rôle à la fois dans la digestion des aliments et dans le maintien du taux de sucre dans le sang.{end-tooltip} ou le rectum.

tdm

Biopsie

Les examens de radiologie permettent aussi de réaliser des biopsies. Il s'agit du prélèvement de tissu pour qu'il soit étudié au microscope pour déterminer si une tumeur est présente, et de quel type de tumeur il s'agit. Un pathologiste examine ensuite les tissus prélevés pour trouver des signes de tumeur neuroendocrine. Cela permet d'obtenir un diagnostic précis.

En se guidant avec l'échographie, la tomodensitométrie, ou l'IRM (dans certains centres) on peut aller chercher des morceaux de tissus de manière très précise avec une aiguille. Pour ce faire, votre peau et vos tissus seront « gelés » avec un anesthésique local. Cet examen est habituellement réalisé par un radiologiste.

Retour en haut

Examens de médecine nucléaire

Scintigraphie à l'octréotide (aussi appelé octréoscan)

Durant cet examen, un produit traceur est injecté par les veines. Le traceur utilisé pour cette scintigraphie a la propriété de se coller aux cellules des tumeurs neuroendocrines. Des images sont ensuite obtenues sur un ordinateur. Les endroits où le traceur s'est collé aux cellules sont identifiés. Les tumeurs neuroendocrines sont ainsi reconnues par cet examen dans 70% des cas. La scintigraphie à l'octréotide aidera à localiser la tumeur principale, identifier une seconde tumeur et savoir si la tumeur s'est répandue ailleurs dans le corps.

Dépliant d'information au patient

D'autres traceurs existent aussi pour des tumeurs neuroendocrines plus rares et peuvent être utilisés au besoin.

Scintigraphie osseuse

Votre médecin peut demander une scintigraphie osseuse quand il soupçonne que le cancer a envahi des os.

Tumeur neuroendocrine de primaire occulte

Malgré tous ces examens, il est possible que votre tumeur ne soit pas bien visualisée, ou qu'elle soit détectée par la présence de {tooltip}métastases{end-link}Foyer de cellules cancéreuses qui s’est formé quand des cellules de la tumeur cancéreuse initiale se sont propagées par la circulation sanguine ou lymphatique.{end-tooltip} sans que l'on ne sache précisément d'où vient la tumeur primaire. Ces situations plus rares sont connues des équipes de traitement du cancer qui savent comment les prendre en charge.

Retour en haut

Saviez-vous que?

Une fois excisées, on peut reconnaître les tumeurs neuroendocrines par la couleur jaune caractéristique de l'intérieur de la tumeur.

Informations et Soutien

information_soutien