Bien que l'échographie soit utilisée comme moyen de dépistage pour détecter des nodules au sein du foie cirrhotique, des examens plus spécifiques seront nécessaires une fois ces nodules identifiés. Ces examens plus poussés seront une soit une Tomodensitométrie (TACO, Scan, CT-scan) soit une Résonnance Magnétique (IRM). Ces tests de radiologie de fine pointe seront fait en injectant un « colorant » au niveau des veines lors de l'examen. C'est souvent la façon dont la lésion va capter et se vider de ce colorant qui permettra au radiologiste de diagnostiquer le cancer hépato cellulaire. 

En plus de permettre de caractériser la lésion au niveau du foie, ces examens permettent aussi de vérifier si le cancer semble uniquement au niveau du foie ou s'il semble avoir commencé à voyager (les métastases). Les métastases peuvent être à l'intérieur du foie, au niveau des ganglions lymphatiques ou au niveau d'autres organes à distance.

Si les examens d'imageries seuls ne permettent pas de diagnostiquer de façon certaine le cancer hépatocellulaire, il se peut que votre médecin traitant vous dirige vers une biopsie. Celle-ci est aussi faite par un radiologiste qui se guide généralement à l'aide d'une échographie. Une anesthésie locale est faite (un peu comme chez le dentiste) et une aiguille spéciale est insérée par la peau jusque dans la lésion. Une « carotte » est alors prise et envoyée au pathologiste pour fin d'analyse.

Informations et Soutien

information_soutien